Adam de la Halle

Adam de la Halle (dit Adam d'Arras ou le Bossu d'Arras) est un trouvère de langue picarde né au XIIIe siècle (vers 1240) à Arras, mort vers 1287 dans le sud de l'Italie à la cour du comte d'Artois ou après son retour à Arras, en 1306 [1]. Son art, à la charnière de la monodie et de la polyphonie, fait qu'on le considère souvent comme le dernier trouvère.

Biographie

Il n'existe aucun document donnant des indications sur la vie de ce trouvère. Ce qui est connu est tiré des manuscrits de ses œuvres[2]. Il est nommé Adam de la Halle et aussi Adam le bossu, et serait le fils d'un certain maître Henri le Bossu, employé à l'échevinage d'Arras. Il aurait étudié à l'Université de Paris[3], et aurait obtenu le titre de maitre des arts[4]. Il est l'auteur du Jeu de la feuillée en 1276, et du Jeu de Robin et Marion.

Vers 1262, il accompagne à Naples le duc Robert II d'Artois, où il donne peut-être, vers 1283-1284, son Jeu de Robin et Marion à la cour de Charles d'Anjou [5].

Adam de la Halle est probablement décédé à Naples en 1287, d'après l'explicit de la copie datée de la Chandeleur 1288 du Roman de Troie par Jean Madot, son neveu, et par l'auteur du Jeu du Pélerin, qui prétend être allé sur la tombe du poète avec le comte d'Artois[6].

Or est mors maitre Adans, Dieus li fache merchi
A se tomble ai esté, don Jhesu Crist merchi !

Selon une hypothèse de Fabienne Gégou[7] , Adam de la Halle ne serait pas mort en 1287, mais aurait vécu jusqu'en 1306, date à laquelle il aurait été signalé parmi les 175 ménestrels présents à Westminster lors de la fête princière de la Pentecôte. Cette affirmation sujette à controverses est contestée par les autres spécialistes du trouvère.

Bibliographie

Édition des œuvres

  • Adam de la Halle (Adam le Bossu). Œuvres complètes (poésies et musique), publiées par E. de Coussemaker. (Réimpression de l'édition de 1872). Slatkine Reprints, 1970. 440 p., br. 3600120172723
  • Adam de la Halle, Œuvres complètes édition bilingue (ancien français et français moderne) de Pierre Yves Badel, Le livre de poche, collection lettres gothiques 1995. (ISBN 978-2-253-06656-9)
  • Adam de la Halle (Adam le Bossu). ), Le Jeu de Robin et Marion, suivi du Jeu du Pélerin, édité par Ernest Langlois. (1924). Champion, 1992. XII-93 p., br. 9782745318114.
  • Adam de la Halle (Adam le Bossu). Le Jeu de Robin et Marion, traduit en français moderne par Annette Brasseur-Péry. (1970). Champion, 1984. 57 p., br. 9782745318138
  • Adam de la Halle (Adam le Bossu), Le Jeu de la feuillée, édité par Ernest Langlois. Champion, 1985. XX-82 p., br. 9782745318107
  • Adam de la Halle (Adam le Bossu). ), Le Jeu de la feuillée. Traduction en français moderne par Claude Buridant et Jean Trotin. (1972). Champion, 1983. VIII-83 p., br. 9782745318121

Études générales et thématiques

  • C. Le Gentil Le vieil Arras, ses Faubourgs, sa Banlieue, ses Environs, Souvenirs Archéologiques et Historiques. Société du Pas-de-Calais 1877
  • Adolphe de Cardevacque, La musique à Arras depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours. Imprimerie Rohard-Courtin, Arras 1885
  • Julien Tiersot, Sur le Jeu de Robin et Marion d'Adam de la Halle (XIIIe siècle). Fischbacher, Paris 1897
  • Henry Guy, Essai sur la vie et les œuvres littéraires du trouvère Adam de la Halle. Librairie Hachette & cie, Paris 1898
  • Jean Maillard, Adam de la Halle, perspective musicale, Librairie Honoré Champion, Paris 1982.
  • Jean Dufournet, Adam de la Halle à la recherche de lui-même, Champion, Paris, 2008.

Liens externes

Notes et références

  1. F.Gégou Adam le bossu serait il mort en 1288 ? Romania LXXXVI
  2. Pierre Yves Badel, in Adam de la Halle: œuvres complètes p. 11
  3. Pierre Yves Badel, ibid, p. 11
  4. J. Maillard, Adam de la Halle, perspective musicale p. 14
  5. J. Maillard, op. cit., p. 14.
  6. Pierre Yves Badel, ibid, p. 12.
  7. F. Gégou, Adam le bossu serait-il mort en 1288 ?, Romania LXXXVI